Chauffeur VTC : Quels sont les avantages ?

Bon à savoir
|
22/12/2020

L'activité de chauffeur VTC présente plusieurs avantages dont :

  • une grande flexibilité des horaires de travail
  • une insertion rapide dans le marché de l'emploi
  • le développement de sa clientèle privé
 

La formation VTC 


Démarrer une nouvelle activité professionnelle en quelques semaines dans un marché en pleine croissance tout en étant son propre patron ? Ce modèle a déjà séduit des centaines de milliers de personnes en France ces dernières années. 

Cependant, depuis la promulgation de la loi Grandguillaume de janvier 2017, l'activité de chauffeur VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) est strictement réglementée. Pour exercer le métier de VTC dans les règles, vous devrez obligatoirement obtenir une carte professionnelle VTC (ou une carte équivalente). Cette carte pro VTC vous sera délivré après avoir réussi l'examen VTC ayant lieu une fois par mois.

L'examen VTC est divisé en deux : l'examen théorique VTC et l'examen pratique VTC. L'examen théorique est composé de 7 épreuves (Réglementation T3P, Sécurité Routière...) prennant la forme de QCM ou de questions rédigées.
L'examen pratique est une épreuve de conduite professionnelle d'une vingtaine de minutes. Il est important de savoir que l'examen pratique VTC sera accessible seulement aux candidats ayant réussi leur examen théorique VTC. 

Afin de se préparer au mieux possible pour ces différentes épreuves, il est fortement recommandé de suivre une formation VTC théorique et pratique.

En savoir plus sur la formation VTC théorique

 

Le statut juridique VTC


Que vous soyez prêt à devenir VTC en travaillant avec une plateforme (Uber) ou avec votre propre clientèle privé en indépendant, l'activité de VTC permet de choisir entre plusieurs formes juridiques selon votre projet professionnel. 

En général, le statut juridique le plus utilisé parmi les chauffeurs VTC est la société par actions simplifiée à associé unique (SASU) car il possède plusieurs avantages (responsabilité limitée aux apports personnels, aucun plafond de chiffre d'affaires etc).

En tant que chauffeur VTC en SASU, vous bénéficiez d'avantage fiscaux par rapport au statut de micro-entrepreneur VTC car l'imposition sur les dividendes se fera directement sur le bénéfice réalisé et non sur le chiffre d'affaires (contrairement à la micro-entreprise).

Enfin, la comptabilité, les charges sociales (impôts sur les sociétés, TVA etc) et autres procédures administratives seront plus lourdes à mettre en place si vous travaillez en tant que SASU VTC. 

En savoir plus sur le statut juridique VTC

 

Si vous souhaitez être accompagné dans toutes les démarches adminstratives et juridiques de A à Z,  CAB Formations a développé le CAB Lab : le service d’accompagnement 100% personnalisé dédié aux futurs chauffeurs VTC. 

Je découvre l'accompagnement VTC
 

Des questions ? appelez-nous au 01 76 38 00 17 ou écrivez-nous : contact@cab-formations.fr

contactez-nous

Assistance