Quel est le salaire d'un VTC ?

Bon à savoir
|
07/10/2019

Quel est le salaire d'un VTC ?

Le salaire d'un chauffeur VTC indépendant 

Pour les chauffeurs VTC indépendants, le salaire mensuel net est compris entre 1 390 euros et 1 920 euros en semaine. Le week-end, il est compris entre 1 670 euros et 2 280 euros.
Ce salaire mensuel varie en fonction du nombre d'heures travaillées et de la tranche horaire, en voici le détail :
  • 40 heures par semaine travaillées principalement la semaine en journée : le salaire mensuel est compris entre 1 390 euros et 1 690 euros (net). 
  • 40 heures par semaine travaillées principalement la semaine en soirée : le salaire mensuel est compris entre 1 530 euros et 1 920 euros (net). 
  • 60 heures par semaine travaillées principalement le week-end en journée : le salaire mensuel est compris entre 1 670 euros et 2 100 euros (net).
  • 60 heures par semaine travaillées principalement le week-end en soirée : le salaire mensuel est compris entre 1 850 euros et 2 280 euros (net). 

De plus, le salaire d’un chauffeur VTC sous statut indépendant dépendra fortement de la grille tarifaire qu’il propose. En effet, comme dans tout secteur d'activité, plus la prestation sera de qualité, plus les tarifs proposés pourront être élevés.  

Pour un salarié chauffeur VTC, le salaire moyen est estimé en général entre 1 800 et 2 000 euros net par mois. Néanmoins, celui-ci va bien sûr varier selon l’entreprise dans laquelle vous travaillez. 

D'après Uber, plus grand acteur du secteur VTC en France, le salaire mensuel médian des chauffeurs sur sa plateforme est de 1 617 euros net.
Cet commission fixe par course prélevée varie selon chaque plateforme de VTC (Uber, Heetch, Kapten, Bolt, Marcel, Wheely etc) opérant en France.

Comment optimiser son salaire de chauffeur VTC ?

Premièrement, pour ceux exerçant le métier de chauffeur VTC sous statut indépendant, il est essentiel d'optimiser au maximum son salaire.
En effet, l'investissement financier de départ pour démarrer son activité VTC est plus conséquent que pour un salarié (carburant, services à bord, entretien du véhicule, création d'entreprise etc).

Ainsi, le chauffeur VTC doit bien faire la différence entre son chiffre d'affaire et ses charges liés à son activité dans sa comptabilité.
Le choix du véhicule pour exercer son activité est aussi déterminant sur sa rentabilité. Retrouvez toutes les informations sur quelle voiture VTC choisir ici.

Les plateformes de VTC (Uber, Bolt, Kapten, Marcel etc.) doivent plutôt être utilisées comme tremplin lors de la création de votre activité de chauffeur VTC.
Pour développer plus rapidement votre chiffre d’affaire à moyen terme, nous recommandons fortement la création d'un carnet d’adresses de clients premium.

L'activité de chauffeur VTC dans la Grande Remise peut permettre d'augmenter significativement sa rentabilité sur le long terme. Les services de chauffeurs privés auprès d'une clientèle haut de gamme (sportifs, politiques, show-business etc) ou de services hôteliers en sont de très bons exemples. Une nouvelle plateforme VTC premium s'est d'ailleurs lancée dans la clientèle haut de gamme : Wheely.

Pour un profil expérimenté, le salaire mensuel dans la Grande Remise peut monter jusqu'à 4 000 euros à 5 000 euros.

 

 

demande de devis

devenir indépendant

contactez-nous

Assistance