Financement véhicule VTC

Bon à savoir
|
22/10/2019
 

Acheter un véhicule VTC 

Dans le cas où vous possédez vos propres fonds pour financer votre projet professionnel VTC, nous vous conseillons de choisir des solutions de financement pour en devenir propriétaire au bout de 24 à 36 mois. Le but étant le remboursement du coût de votre formation et du lancement de votre activité VTC.
 
Il faut savoir que la majorité des banques demandent au minimum 20% d’apport pour une demande de crédit VTC (et d'autres frais). A titre d'exemple, pour un véhicule VTC neuf de 30 000€, la banque vous demandera un apport d’environ 6 000€.

Dans le choix d'une voiture VTC neuve ou d'occasion, le choix dépendra bien sûr du modèle choisi, de son état global et de son prix.
Un véhicule VTC d’occasion ayant déjà roulé est susceptible de présenter sur le court ou moyen terme des problèmes techniques, des problèmes de garanties, de contact etc.
 
A contrario, un véhicule VTC neuf n’a, a priori, jamais roulé et ne comporte aucun défaut, ce qui peut être un avantage pour votre clientèle lorsque vous débutez votre activité de chauffeur VTC. 
 
Le choix d'un intermédiaire est également une option intéressante. En effet, vous pouvez opter pour une offre d'achat d'un véhicule VTC reconditionné (d’occasion reconditionné).
Le concessionnaire prendra un véhicule ayant déjà été utilisé pour le remettre dans un état quasiment neuf et opérationnel (ce système existe déjà pour les smartphones). Vous pourrez ainsi profiter d'un véhicule VTC presque neuf et moins cher avec une garantie sur plusieurs mois.
 
De plus, le véhicule VTC financé devra répondre aux normes d'exigences du métier de chauffeur VTC :
  • véhicule comprenant entre 4 et 9 places avec le chauffeur inclus
  • véhicule mis en circulation depuis moins de 6 ans
  • véhicule équipé de 4 portières
  • véhicule équipé d’aménagements intérieurs de « standing » (exemple classique : siège en cuir)
  • véhicule ayant au minimum une longueur de 4m50 et une largeur de 1m70
  • véhicule ayant une puissance de plus 84 KW (soit environ 115 chevaux)
  • véhicule équipé d'une vignette autocollante (macaron VTC) contenant le numéro d’immatriculation de l’entreprise au registre des VTC
Pour en savoir plus, retrouvez toutes les informations sur quelle voiture VTC choisir ici.
 

Louer un véhicule VTC 

La location (ou leasing) reste le moyen de financement véhicule VTC le plus plébiscité par les apprentis chauffeurs VTC.
Ce type de financement permet également une certaine flexibilité pour ceux qui veulent seulement tester le métier de chauffeur VTC. Néanmoins, sur le long terme, la location d'un véhicule VTC reviendra plus cher qu'un achat.
 
Il existe deux types de types de location VTC : la location VTC longue durée (LLD) et la location VTC avec option d'achat (LOA).
 
Les caractéristiques d'une LLD VTC sont notamment :
  • la restitution du véhicule VTC à la fin du contrat de location
  • l’assurance et l’entretien du véhicule VTC compris dans le contrat de location
  • l'impossibilité de récupérer la TVA à la fin du contrat de location.
Au contraire, pour une centaine d'euros en plus dans le début du contrat, une LOA vous permet de devenir le seul propriétaire de la voiture à son terme.
 
Enfin, les collectivités territoriales et le gouvernement proposent des bonus écologique pour l'achat d'un véhicule VTC hybride ou électrique.
Quel que soit votre choix final de financement, vous devrez impérativement le faire en fonction de votre situation financière, votre solvabilité et du type de société.
 

contactez-nous

Assistance