Coronavirus : VTC et Taxis

Actualité VTC
|
18/03/2020
 L’équipe CAB formations se joint au gouvernement français pour vous recommander les gestes barrières face à l'épidémie de coronavirus (Covid-19) :
 
  • se laver fréquemment les mains (avec du savon ou un gel hydroalcoolique
  • tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  • saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades

Quelles sont les conséquences du coronavirus (Covid-19) pour l'activité de VTC et Taxi ?


La France entière connait une crise sanitaire sans précédent depuis plusieurs semaines avec la propagation du coronavirus (Covid-19) à l’intérieur de ses frontières.
 
Alors que les français sont confinés chez eux depuis le Mardi 17 mars pour freiner le virus, l’activité économique française fonctionne désormais au ralenti. 
 
La propagation du coronavirus (Covid-19) a eu pour conséquence les fermetures des restaurants, bars, cinéma, parcs d'attractions et autres lieux touristiques, ce qui impact directement l'industire du transports de personnes en France. 
Le nombre de trajets vers les aéoroports, qui représentent une manne financière importante pour les VTC et Taxi, sont égalements en chute libre depuis l'annonce de la fermeture de plusieurs terminaux à Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle.
 
Au début de l'épidémie du coronavirus (Covid-19) en France, beaucoup de personnes souhaitant éviter les transports en commun se sont tournés vers le transport de personnes. Mais cette tactique n'est désormais plus possible depuis le début du confinement des citoyens français.
Le chômage partiel et le télétravail étant la norme pendant au moins quinze jours, les activités de VTC et Taxi s'en retrouvent fortement perturbées.

Cepedant les plateformes de VTC (Uber, Kapten, Bolt etc) comme les compagnies de Taxis (G7, AlphaTaxis etc) n’ont pour le moment aucune restriction pour exercer leur activité sur le territoire français
 
Pour le chauffeur VTC ou Taxi, un simple bon de commande suffit à justifier le déplacement en cette période d'épidémie du coronavirus (Covid-19).

Néanmoins, il est désormais interdit d’accueillir sur le siège avant un passager ayant des symptômes du Covid-19. Ainsi le chauffeur VTC où Taxi aura le droit de lui refuser l’accès au véhicule sans que ce dernier soit sanctionné.
 
Pour les passagers d'un Taxi ou d'un VTC, l’attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire, de plus les déplacements jugés "inutiles" par les forces de l'ordre se verront sanctionnés d’une amende (pouvant aller jusqu'à 135 euros).
 

Formations et examens Taxi / VTC : quels sont les changements ?

 
En ce qui concerne nos formations pratique et théorique Taxi / VTC, elles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a été prise en accord avec le gouvernenemt français pour limiter la propagation coronavirus (Covid-19) sur le territoire.

Mais ne vous inquiétez pas, l’équipe CAB Formations à su prendre les mesures nécessaires afin que chaque candidat puisse suivre sa formation au mieux possible (formation en e-learning, visio-conférence etc).
 
Les examens Taxi / VTC de fin mars et début avril ont d'ores et déjà été reportés à une date ultérieure. Nous vous tiendrons informés des dernières informations quant à l'évolution de la situation sur notre site web et notre page Facebook.
 
Pour plus d'informations, vous pouvez toujours nous joindre au 01 76 38 00 17, pour un entretien téléphonique avec notre équipe, aux horaires habituelles d'ouverture de nos bureaux.

 

contactez-nous

Assistance